jeudi 18 septembre 2014

Padre Pio





Le mercredi 25 mai 1887 à Pietrelcina (Italie) à 17h00 naquit Francesco Forgione, plus connu sous le nom de Padre Pio. Moine capucin, puis prêtre, il connaîtra un destin exceptionnel, devenant le plus grand mystique du XXe siècle.
Considéré comme un véritable thaumaturge, il porta pendant cinquante années les stigmates du Christ. De très nombreux miracles entourent sa vie. Mort, le 23 septembre 1968 à 2h30 du matin, il a été béatifié le 2 mai 1999 et canonisé le 16 juin 2002.
Le 3 mars 2008, soit près de cinquante ans après sa mort, son corps a été exhumé et est apparu dans un état de conservation exceptionnelle, alors même que celui-ci n'avait fait l'objet d'aucun embaumement.

Mais que disent les astres du Padre Pio ?

Le premier élément qui attire le regard de l'astrologue, est l'importante concentration des planètes (Soleil, Pluton, Mercure, Neptune et Mars) dans le signe du Taureau et en maison VII du thème natal de Padre Pio. Ainsi se dégage une puissante personnalité, profondément généreuse et tournée vers autrui. Son Ascendant en dans le signe de la Balance, aspecté par la Lune et Vénus renforce la grande bonté du Padre Pio.
Ensuite la présence de Neptune dans cette concentration planétaire favorise d'emblée un destin tourné vers la religion. Quant à la planète Jupiter se situant dans la maison XII de son thème, elle vient conforter l'idée selon laquelle il pourra s'épanouir dans la vie religieuse. De même, Vénus (maître AS) sur la cuspide de IX confirme là-encore des prédispositions certaines pour la vie religieuse. Saturne en maison IX suggère qu'il lui sera possible d'acquérir une certaine autorité politique ou religieuse. Notons aussi la présence dans son thème natal de la Lune noire dans le signe des Poissons qui indique que le grand défi de sa vie sera d'ordre spirituel.
Enfin nous observerons que les planètes Jupiter et Pluton forment bien un aspect (144°) dans le thème du Padre Pio. Or, ce cycle planétaire Jupiter-Pluton va jouer un rôle majeur tout au long de la vie du Padre Pio. Rappelons d'ailleurs que ce cycle planétaire est particulièrement lié à la religion catholique.


La vie du Padre Pio rythmée par les astres 

C'est sous un trigone céleste Jupiter-Pluton que Padre Pio rejoint le 22 janvier 1903 l'ordre des frères mineurs capucins, devenant ainsi novice au monastère de Morcone. Notons que Jupiter transite son Noeud Sud.

C'est sous une conjonction céleste Jupiter-Pluton que sa profession de voeux solennels se déroule le 27 janvier 1907. Il s'engage ainsi définitivement dans la vie religieuse sous une conjonction JU-PL. Ce jour-là, son Ascendant reçoit des transits extrêmement puissants : un trigone de Neptune, un autre trigone de Saturne et un sextil d'Uranus.

Le 10 août 1910, Padre Pio est ordonné prêtre. C'est la seule fois où lors d'un évènement important de sa vie que Jupiter et Pluton ne seront pas en aspect. En revanche, tout comme lors de sa naissance, son ordination a lieu sous une conjonction céleste Mercure-Mars. Par ailleurs, ce jour-là, le Padre Pio a connu de nombreux transits importants :
- conjonction exacte du Soleil à son Milieu du Ciel ;
- conjonction céleste Vénus-Neptune exacte sur sa Saturne natale.
- Jupiter sur son Uranus natale (maître de V), etc...

Puis arrive le tournant de sa vie : l'année 1918. C'est en effet le vendredi 20 septembre 1918 qu'apparaissent les stigmates de la passion de Jésus Christ sur le corps de Padre Pio, stigmates qu'il conservera pendant cinquante ans et qui disparaitront trois jours avant sa mort.
Nous retrouvons une conjonction céleste Jupiter-Pluton ! Par ailleurs, il y a aussi un conjonction céleste Soleil-Neptune, une opposition céleste Saturne-Uranus ayant lieu sur les noeuds lunaires du thème de Padre Pio (avec Saturne au Noeud Nord proche du MC et Uranus au Noeud Sud) et avec Mars en carré à ces noeuds lunaires. La planète Pluton transite en conjonction sa Lune natale et Jupiter transite en conjonction sa Vénus natale (maître de l'Ascendant) !!!

Mais le 23 mai 1931, sous la nouvelle conjonction céleste Jupiter-Pluton, le Padre Pio est mis au placard, certains de ses supérieurs hiérarchiques ne supportant plus le personnage. Par différents transits négatifs, nous retiendrons que Neptune transite son Soleil en carré (source d'isolement).

C'est alors sous un trigone céleste Jupiter-Pluton qu'il sera autorisé à reprendre ses activités, la lune noire transitant ce jour-là son Soleil natal.

Le 7 juillet 1968, alors qu'une nouvelle conjonction céleste Jupiter-Pluton s'approche, le Padre Pio connaît une attaque. La Lune noire transite une fois encore son Soleil natal.

Le 23 septembre 1968, jour de la mort du Padre Pio, le cycle Jupiter-Pluton est quasi-terminé (-4°). Dans le ciel, le Soleil et Uranus sont en conjonction (Soleil-Uranus en trigone dans le thème du Padre) et Vénus-Saturne en opposition (en conjonction dans son thème natal). Notons enfin un transit du Nœud Sud sur son Uranus natale (maître de V).

Enfin nous observerons que  :
- lors de sa béatification le 2 mai 1999, les nœuds lunaires célestes se sont superposés exactement aux nœuds lunaires de son thème natal.
- lors de sa canonisation le 16 juin 2002, la Lune noire céleste était sur la Lune noire de son thème.
- lors de l'exhumation de son corps le 3 mars 2008, une nouvelle conjonction céleste Jupiter-Pluton venait d'avoir lieu quatre mois plutôt (en mars 2008 , l'orbe était alors de 16°).




samedi 28 juin 2014

Jean-Claude Juncker (Président de la Commission européenne)





Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker est né le 9 décembre 1954 sous le signe du Scorpion. Son thème astral est marqué par une une conjonction Jupiter-Uranus en aspect négatif à Neptune. Il s'agit donc d'un libéral et idéologiquement très progressiste.
Toutefois, nous signalerons que son carré natal Jupiter-Neptune laisse supposer que son action ne jouera certainement pas en faveur des intérêts de la France. (Un carré Jupiter-Neptune est généralement néfaste pour la France).

Si Jean-claude Juncker bénéficie actuellement d'une belle période de chance d'un point de vue astrologique (Uranus est en trigone à son Soleil natal), son avenir, et ipso facto celui de l'Union européenne, n'est pas des meilleurs.

Il va prendre de plein fouet la crise européenne future (ou inversement, ces décisions plongeront l'Union européenne dans une grave crise). En effet, à partir de septembre 2014 et jusqu'en juillet 2016, un aspect céleste négatif (Jupiter et Saturne seront en carré) sera présent. Or, comme de nombreux astrologues l'ont déjà démontré, le cycle planétaire Jupiter-Saturne est intimement lié à la destinée du continent européen. Ainsi dans les prochains mois, une nouvelle crise devrait progressivement se mettre en place.
Si Juncker va néanmoins bénéficier d'une certaines chance jusqu'à l'été 2015, lui aussi connaîtra d'importantes difficultés de septembre 2015 à décembre 2016 : Neptune, Saturne et Jupiter vont transiter très négativement certains points clés de son thème natal.

L'année 2017 devrait en théorie être plus paisible, mais durant l'année 2018 Jupiter et Saturne formeront de nouveau un aspect négatif dans le ciel (45°) et Jean-Claude Juncker connaîtra des transits importants d'Uranus et de Saturne.

Enfin, les années 2019 et 2020 seront extrêmement négatives pour Junker (sera-t-il réélu président de la Commission européenne en 2019 ? Probablement pas) et pour l'Union européenne qui connaître une très grave crise comme nous l'avons déjà signalée (fin du cycle Jupiter-Saturne et transits très négatif sur le thème de l'Europe moderne).

Jean-Claude Juncker mènera donc l'Union européenne au désastre. Cela ne semble faire aucun doute sur le plan astrologique.