samedi 15 avril 2017

L'Histoire de France et le cycle Junon-Pallas






Junon et Pallas sont deux importants astéroïdes appartenant à la ceinture d'astéroïdes qui est située dans notre système solaire entre la planète Mars et la planète Jupiter.
Ces deux astres sont depuis longtemps utilisés en Astrologie pour l'interprétation des thèmes astraux.

En Astrologie mondiale, il n'existe à notre connaissance aucune étude ayant été réalisée sur ce cycle Junon-Pallas. Nous avons donc tenté de combler cette lacune.

Ce cycle astéroïdien Junon-Pallas est d'environ 70 ans. Les nombreuses et importantes rétrogradations de ces deux astres rendent difficile une étude de leurs aspects positifs et négatifs. Nous nous contenterons donc de signaler les conjonctions qui s'effectuent sur une période d'une dizaine d'années en moyenne (là aussi nombreuses rétrogradations).
Ces longues conjonctions suggèrent à contrario leurs puissances. En effet, tout astrologue le sait une conjonction Mercure-Vénus (petites planètes rapides) n'est pas forcément très puissante, mais si celle-ci vient à durer plusieurs semaines, alors il est possible que certains évènements puissent se produire).

Dans cette étude, nous remonterons jusqu'au XIIIe siècle pour permettre au lecteur de se faire une idée sur l'importance de ces conjonctions Junon-Pallas.
Voici donc la liste de ces conjonctions :
- 1233 à 1245 : règne de Saint Louis et croisades
- 1312-1328 : règne de Philippe VI : avènement des Valois sur le trône de France qui y resteront jusqu'en 1589.
- 1395 à 1408 : début en 1407 de la guerre de cent ans.
- 1470 à 1490 : règne de Louis XI et Charles VIII : fin du Moyen-Age
- 1552 à 1568 : guerres de religion
- 1439 à 1643 : avènement de Louis XIV et de la monarchie absolue, versaillaise.
- 1713-1724 : siècle dit des Lumières et avènement de la Franc-maçonnerie
- 1792-1804 : avènement de la République, puis empire
- 1874-1890 : avènement de la III République sur le plan institutionnel
- 1957-1969 : avènement de la Ve République

Ainsi, il apparaît que sur les huit derniers siècles, les conjonctions Junon-Pallas ont marqué les grands bouleversements de l'histoire de France, certes pas tous, mais pas les moindres non plus.
Plus précisément, ces conjonctions s'accompagnent :
- des grands changements et modernisations philosophiques et institutionnels (Saint Louis et la Justice, Louis XIV et la monarchie absolue, l'avènement du siècle des lumières avec les valeurs franc-maçonniques, l'avènement de la République autoritaire de 1792, puis de la République parlementaire de 1875, puis de la monarchie républicaine de 1958) ;
Remarque : par curiosité, nous avons regardé quand eut lieu la première conjonction de notre ère. Elle se déroula de l'an 34 à l'an 47, soit lors du début de la diffusion du christianisme.
- de guerres territoriales et religieuses : les croisades avec Saint Louis, la guerre de cent ans au XIVe siècle, les guerres de religion du XVIe siècle, la guerre civile et autres à partir de 1792, la question algérienne en 1957.

La prochaine conjonction Junon-Pallas se déroulera de 2036 à 2048. Or, comme nous l'avons déjà écrit dans d'autres articles, le thème de la France républicaine sera affecté très négativement tandis que le cycle Jupiter-Neptune se renouvellera (2035) et sera en opposition (2041) que le cycle UR-NE sera en carré de 2036 à 2044 (cycle lié aux guerres de religion).
Notons aussi de 2039 à 2054 les nombreuses oppositions planétaires : JU-PL en 2039, JU-NE en 2041 (sur l’axe SA-JU/NE du thème de la France), SA-NE et SA-UR en 2043, SA-PL en 2044, UR-PL et JU-UR en 2045…
Ainsi de graves moments en perspective...

jeudi 23 mars 2017

Présidentielle 2017




Jamais le résultat d’une élection présidentielle n’a été aussi incertain. 

La décomposition des partis traditionnels doit beaucoup à leur impuissance à n’avoir jamais réussi à redresser la France depuis la fin des années 1970. N’espérant plus en eux-mêmes, ces mêmes partis traditionnels reportent désormais tous leurs espoirs dans des organisations supranationales telles que l’Union européenne, justifiant par leur adhésion en s'appuyant sur l'idéologie en vogue depuis l'effondrement du communisme : le mondialisme. Ainsi, l’espace politique des valeurs nationales et patriotiques, si convoité par la gauche sous la IIIe République et par les gaullistes sous la Ve République, a été complètement déserté, certes pas forcément dans les programmes électoraux, mais systématiquement dans les politiques entreprises.
La nature ayant horreur du vide, le seul parti politique (le Front national) affirmant son patriotisme sans complexe se taille la part du lion. 

A l’heure actuelle, Marine Le Pen et Emmanuel Macron semblent être en tête selon les sondages. Mais qu’en est-il d’un point de vue astrologique ? Marine Le Pen peut-elle accéder à l’Élysée ? La gauche va-t-elle parvenir à se maintenir au pouvoir via son aile la plus libérale avec Emmanuel Macron ou via son aile traditionnelle avec Benoît Hamon ? 
Nous étudierons en premier lieu le climat astral général, puis en second lieu les aspects célestes reçus par les candidats à la Présidentielle, nous limitant au premier tour. Un second post sera publié au lendemain de celui-ci avec nos prévisions pour le second tour.


 I – Le climat astral 

Tous les lecteurs de ce blog le savent, le destin de la France républicaine est lié au cycle planétaire Jupiter-Neptune (JU-NE)
Ce cycle s’est renouvelé en 2009 avec l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne et la révision importante de la Constitution opérée par Nicolas Sarkozy. C’est sous un carré JU-NE (aspect négatif) que Nicolas Sarkozy a perdu le pouvoir au printemps 2012. C’est lors de l’opposition JU-NE que la popularité de François Hollande s’est effondrée le conduisant à renoncer à un second mandat. Le mois de janvier 2017, alors que JU-NE formait un sesqui-carré, une grave crise emporta le candidat quasi-assuré de gagner l’élection (François Fillon) plus bas que terre.
Pourtant, les mois de mai et de juin seront placés sous un quinconce JU-NE (figure dite légèrement positive), laissant présagé l’absence de tout cataclysme politique. 
Par ailleurs, si l’on s’en tient aux transits planétaires sur le thème de la République française, cette période sera celle d’un changement et de la réaffirmation de la France au niveau internationale (en particulier à l’automne avec Jupiter sur l’Ascendant de la France). De même, les transits sur le thème de la Ve République suggèrent du changement. 
Ce sont ainsi de tels aspects qui nous avez conduit dès 2012 à prévoir que François Hollande ne pourrait effectuer un second mandat. 
Donc un changement, mais lequel ? 

L’élection présidentielle française de 2017 aura lieu dans un contexte astral toujours marqué par le carré Uranus-Pluton (UR-PL) renforcé par le transit de Jupiter en carré à Pluton et en opposition à Uranus. Ce carré UR-PL est actuellement actif et le sera en avril 2017 par les transits de Mars, du Soleil et de Mercure.
L’ambiance sera donc toujours celle du choc des civilisations. Les derniers attentats de Londres en sont bien-sûr une illustration.

De même, la tendance au conservatisme sera très présente lors du premier tour de l’élection présidentielle, le 24 avril 2017, puisque Neptune ne reçoit aucun aspect majeur et que Jupiter voit son carré et son opposition à Pluton et Uranus se dissiper. A contrario, Soleil, Mercure, Uranus et Vénus affectent la planète Saturne. 
Notons aussi qu’en avril, la planète Uranus entrera dans le signe du Bélier, la dernière fois a eu lieu en 1933 dans un contexte astral très similaire puisque Uranus était aussi en carré à Pluton. Et la fois précédente encore se déroula en 1849-1850 avec une conjonction Uranus-Pluton. Ce conservatisme ne semble pas pour autant être un conservatisme gaulliste (marqué par le cycle Saturne-Pluton), mais un conservatisme libéral (marque par le cycle Saturne-Uranus qui est aussi celui des États-Unis) dont se revendique François Fillon ou Emmanuel Macron. 
Toutefois, le contexte du second tour de l’élection présidentielle du 7 mai 2017 semble plus apaisé. Certes, le trigone Saturne-Uranus (SA-UR) est toujours puissamment activé par Mercure, mais Neptune reçoit désormais un sextil du Soleil et un carré du Soleil, tandis que Jupiter reçoit un trigone de Mars et une conjonction de la Lune. 
Une telle configuration semble donc exclure a priori, toute victoire de Marine Le Pen à la Présidentielle. En effet, sa victoire entrainerait de tels changements dans la vie politique française qu’elle ne peut s’accompagner que d’aspects planétaires très puissants et marquant un renouveau profond. 
Or, le cycle Jupiter-Neptune étant celui qui marque la destinée de la France ne formera en mai 2017 qu’un simple quinconce, aspect dit mineur. Ce n’est qu’en 2022 lors du renouvellement du cycle Jupiter-Neptune que la France connaîtra un tournant majeur. 
Ainsi, en se basant sur l’analyse des cycles planétaires, le candidat vainqueur de l’élection présidentielle aura un programme clairement libéral sur le plan économique.


L'élection présidentielle de 2017 se déroule dans un contexte astrologique relativement ambigu puisque les signaux astrologiques s'avèrent contradictoires : les aspects formés par les cycles planétaires semblent exclure toute victoire de Marine Le Pen, alors même que les transits planétaires sur les thèmes des candidats révèlent deux dimanches exceptionnels pour la candidate du Front National !



II - Les transits planétaires sur les thèmes des candidats pour le Premier tour

Comme nous l'avons signalé dans notre post sur "les transits planétaires des candidats vainqueurs aux présidentielles", il s'avère que jusqu'à présent tous les candidats qui ont accédé à la présidence de la République ont connu un ou plusieurs transits planétaires majeurs de planètes lentes (en particulier Jupiter, Saturne et Pluton) sur les axes de leurs thèmes (Ascendant, Milieu du ciel, Fond du Ciel, Descendant).
Pour cette présidentielle 2017, les seuls candidats possédant de tels transits sont :
- Marine Le Pen (Jupiter sur AS et Pluton sur FC)
- Nicolas Dupont-Aignan (Jupiter sur AS)
- François Fillon (Jupiter sur AS)
- Benoît Hamon (Pluton sur DS)
- Jean-Luc Mélenchon (Saturne sur FC) et Jupiter en maison I
D'emblée, nous pouvons observer que Emmanuel Macron ne possède pas de tels transits planétaires, mais il connaîtra un transit exacte de Mars sur son FC lors du premier tour et des transits de fond très puissants.
 

Transits planétaires sur le Thème de Marine Le Pen
- Noeud-Nord 0° Vénus et 120° Saturne et Lune : chance
- Pluton 0° exact au FC et 120° Pluton natale : tournant de sa destinée
- Neptune en V :intuition pour les choses tenant au Pouvoir
- Uranus 0° Saturne natale et 120° Vénus natale : chance, concrétisation de ses ambitions
- Saturne 120° quasi-exact Vénus et Saturne natales : satisfaction
- Jupiter 0° exacte AS et 60° Soleil : forte mise en avant de sa personnalité, réussite.
Les transits planétaires de fond pour Marine Le Pen sont donc extrêmement puissants et positifs. Pluton et Jupiter sur les axes du thèmes symbolisent un moment clef de sa destinée. 

Pour le dimanche 23 avril 2017
- Mars 60° Mars natale
- Vénus-Lune 120° Mars et Neptune natale et 180° Uranus natale
- Mercure-Uranus 0° Saturne natale et 120° Vénus natale
- Soleil 120° Lune
Excellente journée pour Marine Le Pen.


Transits planétaires sur le thème natale de Nicolas Dupont-Aignan
- Noeud-Nord : rien
- Lune noire  60° AS
- Pluton 60° Soleil et 60° Lune natale
- Neptune 120° Neptune natale
- Uranus 0° Vénus et 120° Uranus, mais 90° Saturne et Jupiter
- Saturne 120° Uranus et Vénus et 60° Mercure
- Jupiter en maison I
Donc de bons transits dans l'ensemble, plutôt une période de chance. Mais ils manquent de puissance (pas suffisamment d'aspects exacts et Jupiter rien).

Pour le dimanche 23 avril 2017
- Mars 120° Jupiter
- Vénus-Lune 60° Jupiter-Saturne, mais 135° Neptune
- Mercure 0° Vénus et 120° Uranus, mais 90° Saturne et Jupiter
- Soleil 90° exacte Lune noire et 60° Mars
Plutôt réussite et une certaine satisfaction, il peut potentiellement dépassé la barre des 5 %. Mais le carré du Soleil à la Lune noire indique la fin pour lui dans cette course à la présidence.


Transits planétaires sur le thème natale de François Fillon
- Noeud-Nord : rien
- Lune noire 90 Mercure
- Pluton 135° exact Uranus natale et 45° exacte Mars natale
- Neptune 0° exact Soleil natal
- Uranus 120° exact Pluton, 90° exact Nœuds lunaires et 180° Neptune
- Saturne 60° Neptune, 120° Pluton, mais 90° Vénus
- Jupiter 0° AS, 60° Mars et 120° Jupiter.
Un moment clef de sa destinée avec une forte mise en valeur de sa personnalité (Jupiter sur AS et Neptune sur Soleil natal). Mais tout n'est pas rose, car avec Uranus dans une telle configuration un coup de théâtre est toujours possible et la déception aussi (Saturne carré Vénus).

Pour le dimanche 23 avril 2017
- Mars 45° MC
- Vénus-Lune 150° Neptune : une certaine satisfaction possible
- Mercure-Uranus 120° exact Pluton, 90° exact Nœuds lunaires et 180° Neptune
- Soleil : rien (une vague opposition à Saturne, mais 5° d'orbe).
Les transits des planètes rapides semblent très faibles, voire négatifs. On a bien du mal le voir se qualifier pour le second tour;


Transits planétaire sur le Thème de Emmanuel Macron
- Noeud Nord 0° Saturne (maître de l'AS)
- Pluton en XII : rien
- Neptune 60° Lune et 120° Uranus natales : grande popularité
- Uranus 120° Vénus : chance
- Saturne 180° exact Lune noire et sur son opposition natale Soleil Mercure - Jupiter
- Jupiter 0° exact Pluton et 60° Neptune : charisme.
Des transits très puissants et lui procurant une importante popularité, mais risque de chuter à cause du transit de Saturne . 

Pour le dimanche 23 avril 2017
- Mars sur FC et 90° Saturne natale et 135° Pluton natale
- Vénus-Lune 90° Lune noire et 90° son axe Soleil Mercure - Jupiter
- Mercure-Uranus 120° Vénus
- Soleil : rien
Les transits très négatifs de Mars et de Vénus ne présagent rien de bon pour Emmanuel Macron, même si la puissance de certains transits de fond pourraient lui permettre de se qualifier. Dans tous la cas, il pourrait être très déçu par le score obtenu.


Transits planétaires sur le Thème de Benoît Hamon
- Noeud-Sud proche (7°) Lune natale : 
- Pluton 0° exact DS et 120° Pluton natale
- Neptune : rien
- Uranus 60° exact Lune natale :
- Saturne 60° Lune natale
- Jupiter 60° Vénus et 90° AS
Il s'agit d'un moment clef (Pluton) dans la destinée de Benoit Hamon. Sa Lune natale est positivement affectée par Uranus et Saturne lui conférant une certaine popularité et de la chance, tout comme l'aspect de Jupiter sur Vénus. Mais les transits semblent manquer de puissance.
Pour le dimanche 23 avril 2017
- Mars : rien
- Vénus-Lune : proches du MC positifs
- Mercure-Uranus sur cuspide de XI
- Soleil 60° exact Soleil natal et conjonction NN
Cela semble belle journée pour Benoît Hamon. Va-t-il seulement obtenir un score plus haut que celui prévu par les sondages ou va-t-il se qualifier ?


Transits planétaires sur le Thème natal de Jean-Luc Mélenchon
- Noeud Nord 0° Soleil natal
- Lune noire 90° Noeuds lunaires
- Pluton 120° exact Vénus-Mercure et 90° Neptune et 150° Pluton natales
- Neptune 120° Uranus et 180° Mercure : sait être charismatique, bonne communication
- Uranus 120° Soleil natal : chance et bonne médiatisation
- Saturne 0° exact FC et 90° AS et Lune et 120° Soleil natal :
- Jupiter 0° Neptune et 90° Uranus : popularité
Il s'agit là de très puissants transits planétaires procurant une forte mise en avant de la personnalité. La grande faiblesse vient du carré de Saturne à la Lune : risque de décalage entre la présence médiatique réussie et la popularité au final.

Pour le dimanche 23 avril 2017
- Mars 60° Mars et 120° Saturne
- Vénus-Lune 0° exacte DS et sa Lune natale négative qui recevra un carré de Saturne
- Mercure 120° Soleil et 60° MC
- Soleil 135° Vénus et fin de carré Mars.
Forte énergie, mais aussi une véritable déception. Il est donc improbable que Jean-Luc Mélenchon puisse accéder au second tour.


Alors quel résultat à l'issue de ce premier tour ?
Astrologiquement, il est bien difficile de déterminer les deux vainqueurs.
Notre impression est que :
- en n° 1 très probablement Marine Le Pen
- en n° 2 : il est peu probable que François Fillon puisse y parvenir (on note toutefois de bons transits pour Peneloppe son épouse : va-t-il s'agir de la fin d'un calvaire pour elle ?). Emmanuel Macron a les transits de fond, mais les transits de ce jour restent ordinaires. Quant à Benoît Hamon, il pourrait créer la surprise, de part de bons transits des planètes rapides sur son thème ce dimanche. A contrario, si on se réfère aussi aux cycles planétaires, seuls Fillon ou Macron ont une chance. Alors Macron ?
- Jean-Luc Mélenchon obtiendra un bon score.
- et Nicolas Dupont-Aignan devrait être satisfait du score obtenu, autrement dit devrait dépasser les 5 %, lui permettant de rembourser sa campagne électorale.

L'Astrologie ne permet pas vraiment avec autant de candidats de déterminer les deux vainqueurs. Au mieux, ne peut-on faire que des pronostics.

Pour le second tour, les choses devrait être plus aisées, puisqu'il y aura vraiment un vainqueur et un perdant, ce qui sera beaucoup plus facile à déterminer d'un point de vue astrologique.